Forum off' des E-K de Travian
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire de la Krosia notre mère patrie et du mirari

Aller en bas 
AuteurMessage
drakul
Disciple d'Akroma
Disciple d'Akroma
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 43
Localisation : Godewaersvelde
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Histoire de la Krosia notre mère patrie et du mirari   Mer 23 Mai - 23:26

Le Mirari est une petite orbe métallique de la taille d'un poing. Il a été créé par l'arpenteur Karn, dans le plan en métal d'Argentum comme sonde pour observer les faits et coutumes de Dominaria. Par choix de Karn ou par accident, la puissance du Mirari ne pouvait être contenue par l'orbe. Et à cause de cette puissance devenue incontrôlable, le Mirari est devenu l'objet le plus convoité de Dominaria…
Pendant ses années premières dans Dominaria, le Mirari reposait sans danger dans les profondeurs d'un manoir près des marais de CabalCity. Les années ont passé et le manoir est "tombé en ruine". Pendant ces années, le Mirari a continué à attendre un propriétaire. Un jour, un jeune homme du nom de Chaines trouva le Mirari et ce dernier montra au malheureux des visions de gloire et de puissance. Chaines donna l'objet en présent au Patriarche de la Coterie qui l’offrit en récompense au vainqueur des combats d'arène.


L'histoire
Kamahl est sorti vaincoeur du Grand Colisée et emporte le mirari dans la fôret de la Krosia.
Nattes, désormais dirigeante de la Coterie , a transformé par vengeance la sœur de Kamahl, Jeska, en une redoutable créature nommée Phage, capable de corrompre la chair par simple toucher et indéfectiblement fidèle à ses nouveaux maîtres. Lorsque Phage en personne combat dans le Grand Colisée, son toucher de mort la rend tout simplement invincible, pour la plus grande gloire de la Coterie...
Kamahl, devenu un puissant mage après avoir élu domicile dans la forêt de la Krosia, est désespéré par l'horrible transformation subie par sa sœur, et tente de trouver un moyen d'inverser le processus pour que Phage redevienne Jeska.
Mais Kamahl doit avant tout s'assurer que Phage reste en vie dans l'intervalle ; or Phage ne manque pas d'ennemis. L'Ordre avemain est moins bien implanté dans le sud d'Otaria mais bel et bien présent, prêtant tant bien que mal son assistance aux clercs et aux guérisseurs des tribus humaines de la région, les darus et les novas, et toujours prêt à mettre des bâtons dans les roues aux agents de la Coterie.
Mais le principal ennemi de Phage est le sorcier Ixidor. Ixidor a longtemps combattu dans l'arène, formant une paire de combattants imbattables avec sa bien-aimée, Nivea. Malheureusement, Nivea a dû un jour combattre contre Phage, qui l'a tuée sans difficulté. Pire, Ixidor avait contracté des dettes envers la Coterie avant le duel, et la perte de Nivea le rend incapable de les rembourser. Les agents de la Coterie conduisent alors Ixidor dans le grand désert situé au centre d'Otaria et l'y abandonnent à une mort certaine. Mais dans le désert, Ixidor se découvre un nouveau pouvoir : rendre réelle les illusions qu'il a toujours su produire. Cette découverte augmente grandement sa puissance mais entame sérieusement sa santé mentale. Seul dans le désert et maniant les Ciseaux à rêve s’édifie ex nihilo une grande cité qu'il peuple d'habitants à son service. Il entreprend de concevoir le futur parfait et, pour commencer, de préparer sa vengeance contre la Coterie. A cette fin, il élabore sa création la plus aboutie : l'ange Akroma , une implacable combattante doublée d'une puissante magicienne, qui a pour but de protéger son maître et de détruire Phage. Dans ce dernier but, Akroma prête fréquemment son aide aux soldats et aux clercs de l'Ordre.
Kamahl se voit donc contraint de passer une alliance toute relative avec la Coterie dans le but de protéger Phage, mais il a le plus grand mal à la protéger des atteintes d'Ixidor et d'Akroma...
Pendant ce temps, le Mirari, isolé dans la forêt de la Krosia, continue à suppurer de l'énergie magique, qui agit sur le seul véritable « propriétaire » du Mirari : la forêt elle-même, dont les bêtes sauvages deviennent de plus en plus grosses et agressives. Pire, le Mirari aspire en lui les énormes quantités de mana vert accumulés dans la forêt et les suppure autour de lui. La forêt les contient pour le moment, mais cette énergie ne tardera pas à se diffuser au-delà de la Krosia, sur l'ensemble du continent.
Pendant ce temps, depuis le fond des mers, l'impératrice céphalide Llawan met en place, sur une île à quelque distance de la côte d'Otaria, un vaste projet de recherches magiques, le Projet Jusant , auquel elle invite également des sorciers humains à participer. Les mages du projet Jusant voyagent à travers tout Dominaria pour en étudier les diverses formes de vie.

Ixidor s'est replié dans son désert, laissant agir son ange Akroma. Pire, Kamahl s'est retiré au cœur de la forêt de la Krosia, espérant que les événements tourneront mieux si la nature reprend ses droits sur toute chose. Akroma et Phage sont libres de recruter des armées en masse pour servir leur affrontement personnel. Akroma utilise son apparence angélique pour devenir l'icône guerrière de l'Ordre et des guerriers des tribus humaines, tandis que Phage lève de terre des foules de zombies et de mort-vivants.
Pendant ce temps, l'influence du Mirari s'étend peu à peu hors de la Krosia et atteint les régions voisines. Son pouvoir incontrôlé transforme tous les êtres vivants pour les rendre plus proche de l'idéal qu'ils ont d'eux-mêmes. Dans la forêt de Brinbois, les arbres poussent plus vite et de façon plus enchevêtrée, tandis que les réfugiés elfes voient leur peau devenir plus dure, semblable à de l'écorce. Leurs sorciers se métamorphosent peu à peu en esprits faits de magie pure à la chevelure éthérée, et leurs soldats deviennent de froides machines à tuer. Tout cela n'a pas encore de conséquences trop graves, mais chacun se demande jusqu'où ira le phénomène.
Pendant ce temps, le projet Jusant lancé par l'impératrice Llawan a réussi au-delà de toutes les espérances, mais aussi au-delà de toutes les craintes. Au cours de leurs explorations, les sorciers du projet Jusant ont visité le continent d'Aerona, l'ancien Terisiare. Là, dans une région encore appelée Urborg un siècle plus tôt, ils ont découvert, figés dans la lave d'un volcan, les restes d'une curieuse créature. Ils les ont rapportés sur leur île, puis ont entrepris de la ressusciter, elle et ses congénères, et après de nombreux essais infructueux, ils ont réussi. Or cette créature n'était autre qu'un slivoïde de Rajh, apparu sur Dominaria en même temps que la Forteresse tout entière pendant l'invasion phyrexiane, au moment du basculement planaire de Planeshift.
Ressuscités, les slivoïdes s'adaptent promptement à leur nouvel environnement, mais, privés de leur reine, se développent de façon anarchique et finissent par échapper au contrôle de leurs créateurs. Les installations du projet Jusant sont détruites, les sorciers dévorés, les survivants rarissimes. Pour le moment, les slivoïdes sont cantonnés à l'île où ils ont été recréés, mais ce n'est qu'une question de temps avant qu'ils ne trouvent le moyen de se répandre dans tout Dominaria.

La bataille entre les armées de Phage et d'Akroma fait rage. Les troupes convergent vers le centre du continent. Kamahl comprend enfin qu'il doit faire quelque chose avant qu'Otaria ne soit complètement dévasté. Il quitte sa retraite de la Krosia et se dirige lui aussi vers le centre du continent. Parvenu au cœur de la bataille, il est finalement confronté à Akroma et à Phage sur le point de s'entretuer. En désespoir de cause, il s'élance entre elles et frappe les deux femmes d'un seul coup, espérant mettre ainsi fin à la guerre.
Erreur. Encore une fois, l'énergie magique du Mirari provoque des effets imprévisibles : les deux ennemies disparaissent dans une lumière aveuglante, et lorsque Kamahl rouvre les yeux, il a devant lui un être irradiant une magie surpuissante, une entité quasi divine : son coup n'a pas tué Akroma et Phage, il les a fait fusionner en une entité unique, Karona, incarnation vivante de la magie de Dominaria. Autour de Kamahl, les troupes des deux armées se prosternent, comme frappées d'un effroi sacré devant la nouvelle déesse. Mais Kamahl sait que Karona est une fausse divinité, une créature née de la magie où chacun voit ce que lui montre son fanatisme, et qui incarne l'esprit de la guerre. L'existence même de Karona menace la stabilité du plan de Dominaria, car Karona menace d'aspirer en elle toute la magie du monde.
Kamahl regagne la Krosia en hâte et y retrouve l'épée qu'il avait enfoncée dans le sol de la forêt après y avoir attaché le Mirari, qui a complètement bouleversé la forêt et ses occupants dans l'intervalle. Seule une pareille arme pourrait vaincre Karona, mais elle restera insuffisante si Karona n'est pas préalablement affaiblie. Kamahl part alors en quête des restes des anciens dieux d'Otaria. Utilisant le pouvoir du Mirari, désormais à sa pleine puissance, mais que ses nouveaux pouvoirs de druide lui permettent de contrôler, il ressuscite plusieurs anciennes divinités, qui s'élancent aussitôt contre Karona et commencent à l'affaiblir peu à peu. Dans l'intervalle, Kamahl lui-même se remet en route vers le centre du continent, où il donnera le coup de grâce à la fausse déesse le moment venu. Il trouve un allié inattendu en la personne d'Ixidor, dont le royaume a été dévasté par les armées d'Akroma et de Phage.
Pendant ce temps, les slivoïdes enfermés sur l'île du projet Jusant ont trouvé le moyen de gagner le continent. Attirés par les impulsions magiques du Mirari, ils se sont dirigés droit vers l'artefact. Au moment de la naissance de Karona, l'énergie magique libérée par le phénomène fait fusionner plusieurs slivoïdes entre eux, donnant naissance à une seule énorme créature, le Suzerain slivoïde ,concrétisation physique de leur esprit d'essaim.
Avec l'aide des dieux ressuscités, Kamahl parvient à affaiblir suffisamment Karona pour la rendre de nouveau vulnérable à ses coups. Au moment opportun, il transperce la fausse divinité avec l'épée-Mirari. Une déflagration terrible s'ensuit, annihilant les deux armées en présence. Mais lorsque Karona a enfin disparu, Jeska réapparaît à sa place, enfin libérée des sortilèges de la Coterie.
C'est le moment que choisit Karn, golem d'argent pour apparaître. Il explique la nature réelle du Mirari et la raison pour laquelle il a provoqué tant d'atrocités. Le golem Arpenteur reprend sa « sonde » pour éviter des cataclysmes supplémentaires, puis part rejoindre ce qu'il considère désormais comme son monde d'origine, un plan artificiel qu'il vient juste de créer, entièrement fait de métal, et qu'il a nommé Argentum – futur Mirrodin. Au cours de la déflagration finale, Jeska est à son tour devenue une Arpenteuse, et elle décide d'accompagner Karn dans son exploration du multivers.
Sur Otaria, Karona est bel et bien anéantie, mais, pour ne pas changer quand des Arpenteurs des Plans sont impliqués dans une histoire, tout ou presque est à reconstruire. Quant aux slivoïdes, ils ont survécu à l'annihilation de Karona, et, libérés de l'attraction magique du Mirari, commencent à se disperser où bon leur semble sur le continent... Ils réapparaîtront dans Magic plusieurs années plus tard, avec Spirale temporelle, où l'on découvre que, 300 ans plus tard, ils se sont répandus partout sur Dominaria.

_________________
La magie d'un sage, la sagesse d'un mage et l'expèrience du projet Jusant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire de la Krosia notre mère patrie et du mirari
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fierté de la Mère Patrie
» changer l'histoire avec notre voix
» Notre Histoire
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'alliance des Elus de la Krosia :: Ambassade :: Présentation de l'alliance-
Sauter vers: